Mairie de Genech
Ouverture au public
lundi et jeudi : 16h à 17h30
mardi : 16h à 18h30
mercredi, vendredi et samedi : 9h à 12h

Tél. 03.20.84.57.16
Fax 03.20.84.50.09
Mail : mairie-genech@wanadoo.fr

Accueil > Découverte de la ville > Présentation de la ville > Histoire de Genech

Histoire de Genech

Histoire

Pévèle vient du Gallo-Romain Pabula, dérivé de Pabulus, qui signifie pâturages. L’étymologie du nom de Genech vient d’un mot grec guné(femme) qui donne gynécée, d’où genech par corruption. Sous la domination romaine, ce terme était donné aux ateliers de femmes chargées de la confection des vêtements militaires.

Au Moyen Age, Genech dépendait de la baronnie de Cysoing domaine de la couronne de France, donné en dot par Louis le comte Evrard, duc de Frioul et fondateur d’une abbaye à Cysoing.

Avant la Révolution, Genech est un village agricole écoulant ses produits vers l’agglomération lilloise et en 1549 l’"assiette de l’impôt" indique 118 foyers, 262 mesures de labours, 186 mesures de près, bois, viviers, 1 moulin à blé, 28 chevaux, 223 vaches et 145 moutons.

Dès le XIIIème siècle, Genech avait son chateau. Sa chapelle aurait abrité jusqu’à la Révolution une relique insigne ; la tête de Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin. En partie détruit par un incendie, il fut restauré vers 1600 par Maximilien de Sainte Aldegonde qui y mourut en 1635. Son fils demeura au château. Celui-ci fut habité de manière à peu près continue par les seigneurs de Genech jusqu’en 1737. Aux époques troublées le chateau de Genech servit de refuge aux habitants du village, lorsqu’ils étaient en danger.

Mairie de Genech
Ouverture au public
lundi et jeudi : 16h à 17h30
mardi : 16h à 18h30
mercredi, vendredi et samedi : 9h à 12h

Tél. 03.20.84.57.16
Fax 03.20.84.50.09
Mail : mairie-genech@wanadoo.fr

  • Communauté de communes Pévèle-Carembault