Mairie de Genech
Ouverture au public
lundi et jeudi : 16h à 17h30
mardi : 16h à 18h30
mercredi, vendredi et samedi : 9h à 12h

Tél. 03.20.84.57.16
Fax 03.20.84.50.09
Mail : mairie-genech@wanadoo.fr

Accueil > Découverte de la ville > Présentation de la ville > Armoiries et Devise

Armoiries et Devise

Blasonnement des armoiries de Genech : d’hermine, à la croix de gueules, chargé de cinq feuilles d’or.

GIF - 14.3 ko
Blason de Genech
D’hermine, à la croix de gueules, chargé de cinq feuilles d’or.

L’usage des armoiries vient de l’évolution de l’équipement militaire entre le XIème et XIIème siècle qui rend impossible de reconnaître le visage d’un chevalier. Pour se faire reconnaître dans les batailles et les tournois, les chevaliers prennent l’habitude de peindre des figures distinctives sur leurs boucliers.

L’armoirie représente donc une identité.

Une très vieille famille de Flandre occupa très longtemps le Château de Genech aujourd’hui disparu (sur le site de l’Institut). C’est la famille de Saint-Aldegonde dont les exploits militaires sont connus. Les seigneurs de Genech étaient également très proches de leurs villageois et forts appréciés.

C’est peut-être ce qui a incité la municipalité, au début du vingtième siècle, à reprendre les armoiries et aussi la devise des Sainte-Aldegonde : "NON INFERIORA SECUTUS".

Nous avons effectué des recherches. Seul notre village a pris cette devise. Six familles dans le monde, à notre connaissance, l’ont conservée : les Bromley, les Du Chastellier de la Préauté, les Oiselay, les Piessen et le célèbre clan écossais Buchan. Nous avons certes un petit problème de traduction (ou d’interprétation).

Il faut d’abord partir de la définition d’une devise : "phrase courte ou symbolique décrivant les motivations ou les intentions d’un groupe social ou d’une organisation qui l’a choisie pour suggérer un idéal, comme règle de conduite, ou pour rappeler un passé glorieux."

"NON INFERIORA SECUTUS" se retrouve dans le sixième livre de l’Enéide, une épopée poétique écrite, il y a plus de deux mille ans, par le poète latin Virgile. La reine Marguerite de Navarre, (1492 - 1549) soeur de François 1er, avait adopté cette devise (à notre avis longtemps après les Sainte-Aldegonde).

Pour les spécialistes de l’histoire de cette grande dame, cette devise signifie : "Ne s’arretant point aux choses basses"et ils ont ajouté : "par cette belle devise, cette savante reine voulait montrer qu’elle rapportait toutes ses actions, ses pensées, ses volontés et ses affections au Grand Soleil de Justice, qui est Dieu tout-puissant, se relevant journellement en la contemplation des choses hautes, célestes, et spirituelles."

Cette traduction étant un peu longue, nous avons pris l’avis d’un spécialiste des belles traductions qui n’a pas hésité : "Par les chemins de haute cime..."

Un autre latiniste, qui veut rester proche du texte d’origine, penche pour : "je n’ai point suivi des choses basses" mais admet aussi "je n’ai point suivi d’astres inférieurs".

Un point commun dans ces traductions : notre devise est ambitieuse...

Mairie de Genech
Ouverture au public
lundi et jeudi : 16h à 17h30
mardi : 16h à 18h30
mercredi, vendredi et samedi : 9h à 12h

Tél. 03.20.84.57.16
Fax 03.20.84.50.09
Mail : mairie-genech@wanadoo.fr

  • Communauté de communes Pévèle-Carembault